juillet 9, 2018

[Parole d’expert] Nouvelle édition de la norme ISO 31000 sur le Management du risque

Début 2018, la norme ISO 31000 a été mise à jour. Cette modification poursuit des buts de simplification et de clarification. Elle renforce également la capacité de cette norme à s’adapter à des besoins et à des contextes multiples. Par ailleurs, cette nouvelle version modifie l’approche de la gestion des risques.

Retour avec Jérôme Charpentier, sur les apports de la nouvelle édition de la norme ISO 31 000.

ISO 31000, qu’est-ce que c’est ?

L’ISO 31000 est la norme de Management des risques. Elle fixe les principes, un cadre, et les lignes directrices pour gérer toute forme de risque, au sein de tout organisme sans distinction, de taille, d’activité, ou de secteur.

L’ISO 31 000, n’est pas une norme certifiable. En effet, elle fixe des lignes directrices, et non des exigences. Cependant, son rôle n’en est pas moins essentiel, celle-ci permettant le développement d’une approche structurée en matière de management du risque. Cette norme n’a pas pour but d’uniformiser les techniques de management existantes, mais vise à harmoniser les nombreuses approches, standards et les méthodologies de management existantes.

Elle se compose de 3 parties :

  • Les 8 principes fondamentaux
  • Le cadre organisationnel
  • Le processus du management du risque

Quels sont les évolutions de cette nouvelle édition ?

Les principales modifications par rapport à la version 2009 de l’ISO 31000 sont :

  • La révision des principes fondamentaux de management du risque
  • La mise en exergue du leadership de la direction et de l’intégration du management du risque
  • L’importance accrue accordée aux interactions entre les différentes parties de la norme
  • La simplification du contenu

Il ne s’agit pas d’une simple révision de la norme ISO 31000. Cette dernière version va plus en profondeur. En effet, elle approche différemment la notion de risques, afin de permettre aux organismes de développer une gestion adaptée à ceux-ci. De plus, cette norme n’étant pas certifiable, les responsables disposent  de la flexibilité nécessaire pour mettre en œuvre la norme en fonction des besoins et des objectifs de leur organisme.

Comment faut-il comprendre la notion clef de risque ?

Selon l’ISO 31000, la notion de risque n’est pas l’exposition à un danger SST, ou environnemental. En effet, elle est définie comme « l’effet de l’incertitude sur l’atteinte des objectifs ». Cette définition large du risque vise à renforcer sa prise en compte, ainsi que la capacité d’adaptation des organismes

Quels sont les atouts de cette norme ?

Les atouts de cette norme sont nombreux tels que :

  • La prise en compte du risque dans son ensemble par l’intégralité de l’organisme
  • Fournir aux parties prenantes l’assurance d’une meilleure maitrise du risque
  • Développer une culture interne sur la gestion du risque
  • Décloisonner la gestion du risque
  • Harmoniser les démarches de management du risque

S’inscrire dans l’amélioration de la pérennité de l’organisme

En conclusion, pourquoi l’ISO 31000 ?

Dans la vie, toutes les décisions comportent une part de risque, mais il est clair que certaines décisions nécessitent une approche structurée. L’ISO est un outil ayant pour objectif d’aider à cette prise de décision afin de permettre aux organismes de préserver et de créer de la valeur.

[siteorigin_widget class= »iheu_widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Button_Widget »][/siteorigin_widget]

« Paroles d’expert », c’est une actualité ciblée, décryptée par nos experts HSE. Pour discuter autour de vos sujets liés à l’ISO 31000, n’hésitez pas contactez-nous ! 

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_SocialMediaButtons_Widget »][/siteorigin_widget]

octobre 14, 2021

Emballages plastiques des fruits et légumes frais : un décret précise les modalités d’interdiction

Un décret du 8 octobre 2021, pris en application de...

août 6, 2021

Pollution de l’air : une condamnation historique de l’État

Alors que la pollution de l’air provoque encore plus de...

août 2, 2021

Du nouveau concernant les bonus et primes à la conversion

Adopté le 23 juillet dernier, le Décret n°2021-977, relatif aux...