18 janvier 2021

Le nouvel indice de réparabilité fait son apparition

Depuis le 1er janvier 2021, en application de la Loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, plusieurs catégories de produits électriques et électroniques sont soumises à l’obligation d’arborer un indice de réparabilité.

A quoi correspond l’indice de réparabilité ?

L’indice de réparabilité se présentera sous la forme d’une notation sur 10, allant de 1 à 10. Plus la note attribuée au produit se rapprochera de 10, plus celui-ci sera susceptible de faire l’objet d’une réparation en cas de défaillance. Le consommateur pourra dès lors savoir au premier coup d’œil si le produit qu’il envisage d’acheter pourra facilement faire l’objet d’une réparation ou non.

 

Quels sont les produits concernés ?

A ce jour, seules 5 catégories de produits sont concernées par ce nouvel indice de réparabilité :

  • les smartphones ;
  • les ordinateurs portables ;
  • les téléviseurs ;
  • les laves linge à hublot ;
  • les tondeuses à gazon.

 

Comment la notation est-elle calculée ?

La notation d’un produit sera attribuée par le fabricant lui même qui devra prendre en considération 5 critères principaux  :

  • la disponibilité de la documentation technique nécessaire à la réparation ;
  • la possibilité de démonter l’appareil, accessibilité des pièces à remplacer et outils nécessaires ;
  • la durée de disponibilité des pièces détachées et délais de livraison ;
  • le prix des pièces détachées (par rapport à l’équipement neuf) ;
  • d’autres critères spécifiques à la catégorie d’équipement concernée.

Un contrôle de justesse de l’indice est-il à prévoir ?

Aucune sanction n’est prévue à ce jour en cas de défaut d’affichage de l’indice de réparabilité. Néanmoins, bien que n’étant pas établi par un organisme indépendant, l’indice de réparabilité fera l’objet, à compter du 1er janvier 2022, de contrôles de la part des agents de la répression des fraudes.

 

Quel est l’objectif de cet indice ?

Alors que des études constatent que le numérique pourrait représenter 7% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2040, l’objectif de ce nouvel indice est de parvenir à limiter l’impact environnemental de produits électriques et électroniques quotidiens du fait d’une obsolescence omniprésente.

En permettant aux consommateurs de s’informer sur la réparabilité des produits mis à la vente, on recherche à les responsabiliser et à les rendre acteurs du changement.

Par ailleurs, obliger les fabricants à afficher ce nouvel indice devrait être un facteur d’innovation, les poussant à réfléchir ainsi qu’à améliorer les conditions de réparabilité de leurs produits.

Ce n’est que le 29 décembre dernier qu’un arrêté est venu préciser les modalités de mise en oeuvre de d’affichage de ce nouvel indice, dont l’apparition au sein des magasins devrait se faire très progressivement.

24 mai 2022

Révision des arrêtés de délimitation et de surveillance des masses d’eau

Deux arrêtés publiés au Journal Officiel du 11 mai viennent...

17 mai 2022

Vers un renforcement des enjeux relatifs à la ressource en eau ?

La justice européenne impose la prise en compte des impacts...

3 mai 2022

Décret tertiaire : l’arrêté « Valeurs Absolues II » est paru au Journal officiel

Après une consultation publique organisée en début d’année, l’arrêté « Valeurs...

29 avril 2022

Les biodéchets : qu’est ce que c’est, où on en est ?

En France, les biodéchets représentent chaque année plus de 10...

26 avril 2022

Loi santé au travail : publication de nouveaux arrêtés d’application

Aujourd’hui, le 28 avril 2022, est la journée mondiale de...

12 avril 2022

Le Conseil constitutionnel restreint l’exercice du droit de recours des associations

Dans un litige opposant l’association La Sphynx et le groupe...

5 avril 2022

Nouveautés réglementaires relatives au Défenseur des droits et aux lanceurs d’alerte

Deux lois ont été rendues le 21 mars 2022 : La...

29 mars 2022

Nouveau délit de harcèlement scolaire

La loi du 2 mars 2022 visant à combattre le...

22 mars 2022

Le transport fluvial urbain : vers une mobilité plus verte

D’après une enquête de l’ADEME, un Français actif passe en...

15 mars 2022

Loi Santé au travail : qu’est ce qui entre en vigueur au 31 mars 2022 ?

Le 31 mars prochain, de nombreuses mesures de la loi...

8 mars 2022

Pollution des rivières

Les premières mesures de la qualité des rivières datent des...

4 mars 2022

La Journée mondiale de l’ingénierie pour le développement durable

Aujourd’hui, le 4 mars 2022, est la journée mondiale de...

1 mars 2022

La première Convention Judiciaire d’Intérêt Public (CJIP) validée par le juge judiciaire

La première Convention Judiciaire d’Intérêt Public (CJIP) en matière environnementale...

23 février 2022

Quelle stratégie de l’Union européenne en matière de biodiversité ?

Le Parlement européen a rendu une résolution le 9 juin...

20 mai 2022

[Actu brève] AT-MP : fusions de différents formulaires

Dans une information publiée le 20 avril 2022 sur son...