4 octobre 2022

Journée mondiale des animaux : comment sont protégés nos animaux domestiques en France ?

Le 4 octobre revêt chaque année, pour les défenseurs de la cause animale, une importance particulière. Et pour cause, il s’agit de la Journée mondiale des animaux, célébrée depuis maintenant plus de quatre-vingts dix ans. Pourquoi cette date ? Tout simplement car il s’agit également de la fête de Saint-François-d’Assise (1182-1226), Saint patron des animaux et adorateur de toute création divine (dont fait partie le monde animal).

Alors que la France compte plus de 20 millions de carnivores domestiques (près de 10 millions de chiens, et 6 millions de chats identifiés), l’opinion publique est de plus en plus sensible à la lutte contre la maltraitance de nos amis les bêtes. Il semble ainsi opportun de revenir, en cette journée, sur les objectifs et mesures prises par l’Etat français, pays dans lequel la moitié des foyers ont un animal de compagnie.

Les principales mesures de la loi visant à lutter contre la maltraitance animale

La loi n° 2021-1539 du 30 novembre 2021 visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes comprend une multitude de mesures pour lutter contre la maltraitance des animaux sauvages captifs et domestiques, et améliorer leurs conditions de détention.

A titre d’exemple, elle impose aux futurs primo-propriétaires d’animaux de compagnie (chiens, chats, furets, lapins, etc.) ou d’équidés, de signer un « certificat d’engagement et de connaissance ». Il prend la forme d’un engagement de l’acquéreur à prendre soin de l’animal.

Il précise pour l’animal :

  • ses besoins ;
  • les obligations vis-à-vis de l’identification, cette dernière étant primordiale pour limiter les abandons des animaux ;
  • ce qu’implique la détention d’un animal (coût financier : nourriture, garde éventuelle, soins ; logistique : garde en cas d’absence, espace nécessaire, sorties quotidiennes, nourriture).

Ce certificat d’engagement et de connaissance est entré partiellement en vigueur, depuis la parution du décret n° 2022-1012 du 18 juillet 2022 relatif à la protection des animaux de compagnie et des équidés contre la maltraitance animale.

Parmi les autres mesures prévues par la loi du 30 novembre 2021, il y a également :

  • L’interdiction des spectacles de dauphins ou d’orques à partir de 2026 ainsi qu’à leurs détention et reproduction en captivité, sauf dans le cadre de programmes de recherches scientifiques ou dans des « refuges ou sanctuaires pour animaux sauvages captifs » ;
  • Prohiber, d’ici 2028, la détention et les spectacles d’animaux sauvages dans les cirques itinérants mais aussi, dès 2023, l’acquisition et la reproduction de ces animaux ;
  • Arrêter les élevages de visons et d’autres espèces sauvages pour leur fourrure.

Sanctions

Reconnus comme des êtres sensibles par l’article 515-14 du code civil (« Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. »), aucune cruauté à leur égard ne peut être tolérée.

A ce titre, le code pénal sanctionne les sévices graves ou de nature sexuelle et les actes de cruauté de nature intentionnelle commis sur les animaux. Or, l’abandon constitue un des premiers fléaux dont sont victimes nos fidèles compagnons : la France se situant parmi les premiers pays concerné (environ 100 000 animaux seraient abandonnés chaque année).

L’abandon d’un animal domestique, qui se définit comme le fait de laisser un animal de compagnie sans soins, sans possibilité de s’alimenter ni de s’abreuver, est ainsi assimilable à un acte de cruauté. C’est pourquoi, l’abandon d’un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de 3 ans de prison et de 45 000 € d’amende (article 521-1 du code pénal).

Les juges n’hésitent ainsi plus à condamner la violence opérée contre les animaux de compagnie, et à prononcer des interdictions définitives de détenir un animal contre les propriétaires défaillants.

Le plan d’action présenté en décembre 2020

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation de l’époque avait présenté un 21 décembre 2020 un plan inédit pour lutter efficacement contre l’abandon des animaux de compagnie. Il s’accompagnait d’une charte signée par les associations vétérinaires et la plateforme Leboncoin.

Trois volets composent ce plan d’action : accompagner les structures associatives dédiées, lutter contre les adoptions et achats impulsifs, et renforcer les mesures dissuasives.

Sensibiliser

  • Mettre en place un certificat de sensibilisation pour toute adoption ou acquisition ;
  • Sensibiliser au bien-être des animaux de compagnie dès l’école élémentaire ;
  • Interdire la vente des chiens ou des chats dans des véhicules ambulants ;
  • Engager les plateformes Internet dans l’encadrement des ventes en ligne.

Organiser et accompagner

20 millions d’euros ont été prévu dans la cadre du plan de relance pour :

  • Investir dans les infrastructures des refuges et associations ;
  • Contribuer au financement des campagnes de stérilisation des animaux errants ;
  • Faciliter l’accès aux soins vétérinaires pour les plus démunis ;
  • Créer un observatoire de la protection animale des carnivores domestiques.

Sanctionner

  • Renforcer les sanctions contre la maltraitance animale ;
  • Étendre l’habilitation aux contrôles d’identification aux gardes champêtres et policiers municipaux.

Sources :

Bien-être animal : une protection croissante

Service public : la loi du 30 novembre 2021 visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes

Lutte contre la maltraitance animale : mise en place du « certificat d’engagement et de connaissance » pour les équidés et les animaux de compagnie

La lutte contre l’abandon des animaux de compagnie

LOI n° 2021-1539 du 30 novembre 2021 visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes

Décret n° 2022-1012 du 18 juillet 2022 relatif à la protection des animaux de compagnie et des équidés contre la maltraitance animale

Comment signaler une maltraitance animale et quelles sont les sanctions ?



22 novembre 2022

Les évolutions réglementaires en matière de biodéchets

Au regard de l’article R.541-8 du Code de l’environnement, les...

25 octobre 2022

La dématérialisation des services publics

La dématérialisation des services publics, c’est quoi ? C’est avoir accès...

18 octobre 2022

La réduction des déchets de textile en France

La semaine européenne de la réduction des déchets, organisée du...

11 octobre 2022

L’essentiel de la loi portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat en matière d’énergie

La loi n°2022-1158 du 16 août 2022 portant mesures d’urgence...

4 octobre 2022

Journée mondiale des animaux : comment sont protégés nos animaux domestiques en France ?

Le 4 octobre revêt chaque année, pour les défenseurs de...

27 septembre 2022

Vers une interdiction progressive des micro-plastiques ?

La Commission Européenne a publié le 30 août 2022 un...

20 septembre 2022

On fait le point sur les objectifs du développement durable

Du 18 septembre au 8 octobre 2022, c’est la semaine...

13 septembre 2022

Quels sont les éléments de la loi santé au travail qui entrent en vigueur au 1er octobre 2022 ?

La Loi n°2021-1018 du 2 août 2021 relative au renforcement...

7 septembre 2022

Ce qui change en septembre 2022

Chaque année, début septembre, plus de 10 millions d'enfants et...

30 août 2022

[Parole d’expert] Le Module déchet

L’émergence des préoccupations environnementales a débuté dans les années 1970....

23 août 2022

[Parole d’expert] Les Plans de Gestion de Solvants (PGS) – actualisation 2022

Dans le cadre de notre expertise en études et conseil...

16 août 2022

Récapitulatif sur la réglementation relative aux zones à faibles émissions

L’amélioration de la qualité de l’air : un enjeu de santé...

8 août 2022

Les moyens de prévenir les conduites addictives en milieu professionnel

On entend par conduites addictives les comportements persistants sur une période...

29 juillet 2022

[Actu brève] Projet de décret relatif à la décentralisation de la gestion des sites Natura 2000

Le réseau Natura 2000 a pour objet la préservation et...

26 juillet 2022

L’autorité de régulation des transports : ouverture et utilisation des données de mobilité

La directive 2010/40/UE du Parlement européen et du Conseil du...

19 juillet 2022

Focus sur la notion de réemploi et de réutilisation : deux alternatives au recyclage

Le réemploi et la réutilisation contribuent tous deux au prolongement...

12 juillet 2022

Le numérique responsable : quelques bonnes pratiques

Le numérique responsable, qu'est-ce que c'est ? Le numérique responsable...

5 juillet 2022

Pollution marine : il faut en finir avec le plastique !

Chaque 3 juillet c'est la journée mondiale sans sac plastique...

1 juillet 2022

[ACTU BREVE] Conseil économique, social et environnemental : modalités de dépôt d’une pétition

Le Décret n° 2022-886 du 14 juin 2022 portant application...

28 juin 2022

Le débat autour de la question du glyphosate fait son grand retour !

Contexte : L'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) du glyphosate...

21 juin 2022

L’avènement de la qualité de vie et des conditions de travail

Du 20 au 24 juin c’est la semaine de la...

14 juin 2022

Les aménagements au travail en période de canicule

Le choix de la tenue vestimentaire : une liberté En principe,...

31 mai 2022

Du nouveau dans lutte contre le harcèlement sexuel au travail

Le harcèlement sexuel est un délit consacré par le droit...

24 mai 2022

Révision des arrêtés de délimitation et de surveillance des masses d’eau

Deux arrêtés publiés au Journal Officiel du 11 mai viennent...

17 mai 2022

Vers un renforcement des enjeux relatifs à la ressource en eau ?

La justice européenne impose la prise en compte des impacts...

3 mai 2022

Décret tertiaire : l’arrêté « Valeurs Absolues II » est paru au Journal officiel

Après une consultation publique organisée en début d’année, l’arrêté « Valeurs...

29 avril 2022

Les biodéchets : qu’est ce que c’est, où on en est ?

En France, les biodéchets représentent chaque année plus de 10...

26 avril 2022

Loi santé au travail : publication de nouveaux arrêtés d’application

Aujourd’hui, le 28 avril 2022, est la journée mondiale de...

12 avril 2022

Le Conseil constitutionnel restreint l’exercice du droit de recours des associations

Dans un litige opposant l’association La Sphynx et le groupe...

5 avril 2022

Nouveautés réglementaires relatives au Défenseur des droits et aux lanceurs d’alerte

Deux lois ont été rendues le 21 mars 2022 : La...

29 mars 2022

Nouveau délit de harcèlement scolaire

La loi du 2 mars 2022 visant à combattre le...

22 mars 2022

Le transport fluvial urbain : vers une mobilité plus verte

D’après une enquête de l’ADEME, un Français actif passe en...

15 mars 2022

Loi Santé au travail : qu’est ce qui entre en vigueur au 31 mars 2022 ?

Le 31 mars prochain, de nombreuses mesures de la loi...

8 mars 2022

Pollution des rivières

Les premières mesures de la qualité des rivières datent des...

4 mars 2022

La Journée mondiale de l’ingénierie pour le développement durable

Aujourd’hui, le 4 mars 2022, est la journée mondiale de...

1 mars 2022

La première Convention Judiciaire d’Intérêt Public (CJIP) validée par le juge judiciaire

La première Convention Judiciaire d’Intérêt Public (CJIP) en matière environnementale...

23 février 2022

Quelle stratégie de l’Union européenne en matière de biodiversité ?

Le Parlement européen a rendu une résolution le 9 juin...

30 novembre 2022

Règlement du jeu-concours « calendrier de l’avent 2022 Les Expert HSE Perform »

Article 1 - Organisation Le présent jeu-concours est organisé par...