février 5, 2018

ISO 31 000 : Refonte en cours de la norme sur le Management du risque

ISO  31 000, norme de Management du risque, est en cours de révision.  La nouvelle norme devrait paraître courant 2018. Celle-ci garde son but initial : fournir des principes et des lignes directrices du management du risque ainsi qu’un processus de mise en œuvre opérationnel. Retour sur cette norme et les évolutions à venir.

ISO 31 000 : une norme pour le management du risque

Le risque est inhérent à chaque société, que l’on parle de risques technologiques, économiques, juridiques, ou encore naturels. Devant cette réalité a été élaborée en 2009 la norme ISO 31 000 sur le management du risque. Cette norme est née en réaction aux nouveaux défis s’imposant aux sociétés.

ISO 31000 fournit un cadre global au management du risque qui inclut la problématique de la sécurité et l’inscrit dans les nombreuses inquiétudes des entreprises et des autres parties prenantes. C’est une procédure permettant d’évaluer les pratiques des entreprises en matière de risque au regard d’un référentiel international permettant un management et une gouvernance efficaces. Le but recherché est d’uniformiser les approches afin d’éviter la multiplication des méthodes en la matière. Pour y parvenir la norme établit des principes qui pilotent les choix des activités de management du risque.

Une norme en cours de révision

Afin de rester en phase avec les défis actuels, cette norme est en cours de révision. Cette refonte poursuit un but de clarification, de facilitation et de simplification.  Le texte qui paraîtra courant 2018 sera court et précis, tout en restant  largement applicable.  Le but initial de la norme est maintenu : guider les pouvoirs publics, mais aussi les entreprises quel que soit leur taille, dans un environnement opérationnel où le risque est constant  et nécessite qu’un suivi soit assuré.

Les grandes lignes de la révision portent sur :

 

  • Une simplification dans un but de lisibilité et de clarté

 

  • La volonté d’insister sur l’importance des facteurs humains et culturels afin d’atteindre les objectifs

 

  • La volonté d’intégrer le management du risque dans le processus décisionnel.

 

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Button_Widget »][/siteorigin_widget]

Besoin de conseils concernant la norme ISO 31000 ? Nos équipes sont à votre écoute pour vous accompagner dans vos démarches de certification (audits, formations et accompagnement adapté à votre organisation).

N’hésitez pas, contactez-nous.

octobre 14, 2021

Emballages plastiques des fruits et légumes frais : un décret précise les modalités d’interdiction

Un décret du 8 octobre 2021, pris en application de...

août 6, 2021

Pollution de l’air : une condamnation historique de l’État

Alors que la pollution de l’air provoque encore plus de...

août 2, 2021

Du nouveau concernant les bonus et primes à la conversion

Adopté le 23 juillet dernier, le Décret n°2021-977, relatif aux...